GSY REVIEW | PC, PS4, Xbox One Mardi 6 mars 2018 | 09:00

GSY Review : TT Isle of Man sur PC

GSY Review : TT Isle of Man sur PC

C'est aujourd'hui que l'ébouriffant TT Isle of Man arrive sur PS4 et Xbox One, mais c'est la version PC, dont la sortie est programmée pour dans 3 semaines, que nous vous proposons de découvrir en vidéos. Pour les accompagner comme il se doit, nous avons bien évidemment une petite review made in Yde, que l'on espère pouvoir compléter par un nouveau livestream dès ce soir, si nous parvenons à résoudre nos problèmes techniques...






Arnold et Wheelie

Si vous nous suivez depuis quelque temps, vous devez bien savoir que la rédaction de Gamersyde n'excelle pas forcément dans la conduite des deux-roues, discipline vaguement effleurée par certains d'entre nous pendant l'adolescence via les Peugeot RCX ou autres 103 SP, voire pratiquée par d'autres pour se rendre au travail en scooter et éviter les affres de la circulation parisienne. Bref, on ne peut pas dire que notre connaissance de la discipline nous donne la moindre once de crédibilité pour vous parler de TT Isle of Man, le jeu officiel de la course la plus dangereuse de toute l'histoire de la moto. Depuis sa création en 1904, pas moins de 255 pilotes ont déjà trouvé la mort sur les routes de l'île britannique, dont 3 pas plus tard qu'en juin dernier. Il faut dire que les 60 kilomètres de course (depuis 1911) et les 6 tours à effectuer donnent bon nombre d'occasions à la mort de frapper. Un rendez-vous de passionnés complètement dingues qui a aujourd'hui droit à une adaptation en jeu vidéo par les développeurs de la série WRC - depuis le cinquième volet. Kylotonn se concentre donc sur une partie habituellement délaissée de ce sport mécanique, en tirant un trait sur les habituels tracés des compétitions de Moto GP que l'on a aussi souvent l'habitude d'arpenter au volant de voitures dans d'autres jeux. Ici, l'intérêt principal est de découvrir les 264 virages qui composent l'impitoyable tracé britannique, grâce à une restitution méticuleuse des routes de l'île de Man.



Assez logiquement donc, il ne va pas falloir vous attendre à une pléthore de pistes, même si le développeur français a fait l'effort d'ajouter 9 circuits supplémentaires situés un peu partout au Royaume-Uni (Pays de Galles, Écosse, Irlande du Nord, etc.). Intéressantes et clairement pas avares en sensations, ces courses offrent un bonus non négligeable, mais leur qualité est telle que l'on en vient un peu à regretter qu'elles ne soient pas plus nombreuses au final. Le dépaysement que ces circuits procure par rapport à ceux d'un Moto GP est un plus indéniable à nos yeux, d'autant qu'ils s'inscrivent tous parfaitement dans l'esprit de la course phare du jeu, le Tourist Trophy de l'île de Man. Mais si l'on pouvait craindre que le nombre total de tracés ne s'arrête à 10, ce n'est pas exactement le cas. Kylotonn a en effet eu l'idée de découper les 60 kilomètres de route en 12 tronçons, qui sont proposés régulièrement au cours du mode carrière - dont nous reparlerons d'ici peu. Cela permet évidemment de former le joueur à ce terrain de jeu très particulier, en lui apprenant les différentes sections du tracé pas à pas, avant de le jeter dans le grand bain pour la véritable épreuve. Il est même possible de choisir le tronçon de départ et celui d'arrivée afin de s'entraîner spécifiquement sur une partie de la course qui pose problème, soit en time trial, ou dans une épreuve rapide. Si cela allonge quelque peu artificiellement la liste de pistes disponibles, il serait injuste de ne pas reconnaître l'importance de l'apprentissage méticuleux du tracé, ce qui implique une inévitable répétition des mêmes virages.



Est-ce-que cela finit par devenir un problème ? Eh bien non, du moins de notre point de vue. Pourquoi nous demanderez-vous ? La raison est finalement tout ce qu'il y a de plus simple : l'intérêt des différents tracés rend l'entraînement à la fois passionnant et grisant. Bien sûr, tous les joueurs ne seront pas forcément prêts à s'investir autant dans la maîtrise d'un circuit, car cela peut s'avérer frustrant parfois, mais TT Isle of Man ne s'adresse pas à n'importe qui. Pour autant, on n'aurait pas dit non à un contenu un peu plus riche en termes de modes de jeu. On trouve bien sûr la possibilité de se lancer dans une course rapide (classique, avec tous les concurrents qui partent en même temps, ou bien en Tourist Trophy, avec un fonctionnement similaire à ce que l'on voit dans le rallye automobile). Vient ensuite le contre-la-montre, avec une gestion des leaderboards qui permet de se comparer aux meilleurs temps, qu'ils soient ceux d'anonymes ou d'amis. En course rapide comme en Time Trial, vous êtes libre de choisir le nombre de tours ainsi que le moment de la journée à laquelle se déroule l'épreuve (matin, midi ou soirée). À noter qu'il n'existe aucune course sous la pluie, le Tourist Trophy de l'île de Man ne se déroulant que par temps sec. Cohérent mais néanmoins décevant pour la variété des conditions de course. Le mode carrière s'avère assez austère de par sa présentation, avec la liste des emails reçus qui contiennent les différentes propositions d'épreuves, parmi lesquelles on peut faire son choix. Cette liberté donnée pour sélectionner sa prochaine course enlève un peu de l'habituelle linéarité du déroulement des modes carrière, mais cela ne rend pas celui de TT Isle of Man spécialement plus excitant. Fonctionnel, mais sans plus dirons-nous.



Nous ne nous étendrons pas sur l'aspect multijoueur en ligne, n'ayant pas réussi à trouver de parties disponibles ces derniers jours, faute de joueurs PC. Précisons tout de même que le titre de Kylotonn propose la possibilité de jouer à plusieurs en local, ce qui est suffisamment rare pour le souligner en passant. Malheureusement, il ne s'agit pas d'affronter ses amis en écran splitté sur la même piste, puisque le principe se cantonne à laisser piloter les joueurs chacun à leur tour. Si on peut le comprendre dans un jeu de rallye, cela nous semble moins pertinent dans un titre qui inclut pourtant des courses classiques contre des concurrents dirigés par l'IA. Une IA qui ne fait d'ailleurs pas toujours dans la dentelle quand il est question de vous éviter. Nous avons beau ne pas avoir eu affaire à autant de kamikazes que dans certains grands jeux de voiture, il nous est cependant plusieurs fois arrivé de nous faire faucher par un adversaire peu enclin à faire un écart pour nous éviter. Comme vous pouvez vous en douter, ce genre de contact imprévu se termine généralement assez mal quand on se trouve sur un deux-roues. Ceci étant dit, dans l'ensemble, l'intelligence artificielle fait plutôt bien son travail, en gérant bien ses décélérations et ses freinages au moment où il faut, quitte à surprendre le joueur trop prudent qui voudra ralentir un peu trop tôt. D'après certains habitués du genre, le niveau de difficulté le plus élevé ne l'est peut-être pas encore assez, mais pour les néophytes que nous sommes, nous avons déjà dû bien batailler en niveau moyen.



Arbre à cannes

Il faut dire que les concurrents ne sont pas l'unique difficulté à surmonter dans TT Isle of Man. Le vrai danger dans le jeu de BigBen Interactive, c'est la piste elle-même et ses nombreux pièges. Routes étroites encadrées par des murets, des arbres, des buissons, des trottoirs, les pistes que vous allez traverser à plus de 200 kilomètre à l'heure regorgent de pièges mortels. Ainsi, chaque petite bosse pourra vous être fatale, tout comme le moindre de vos écarts. Il suffit de quelques secondes à peine pour faire l'erreur de trop qui va envoyer votre avatar voler par dessus son guidon. L'occasion de constater en serrant les dents que le ragdoll du personnage est assez réussi dans son genre. Heureusement, contrairement à la véritable épreuve, on ne perd pas le vie dans le jeu de Kylotonn, juste un temps précieux. Il nous faut donc insister sur l'exigence de la conduite, non parce que le contrôle de la moto s'avère trop punitif (avec les aides en medium, c'est tout à fait gérable), mais parce qu'il faut faire preuve d'une concentration intense et d'un bon doigté pour s'en sortir. Dit comme cela, on pourrait penser qu'il n'y a pas de quoi en faire en fromage, mais quand on réalise qu'un tour complet de l'île peut prendre entre 18 et 23 minutes en fonction de sa prise de risque, on comprend vite que la mise en pratique va être ardue. On vous invite d'ailleurs à regarder la vidéo qui suit (YouTube uniquement du fait de la taille du fichier original) pour vous rendre compte de l'ampleur de la tâche. Il vous faudra donc de la patience avant de parvenir à briller sur l'asphalte, surtout si vous décidez de vous passer de la ligne de trajectoire et des aides à la conduite. Une fois désactivées, ces dernières transforment d'ailleurs littéralement le jeu en un véritable parcours du combattant. Heureusement pour nous, les sensations avec les aides en medium nous ont pleinement satisfaits.



Il en va d'ailleurs de même pour tout ce qui touche à l'habillage visuel et sonore du jeu. Graphiquement, bien qu'à la traîne vis à vis de la concurrence dans tout ce qui touche au rendu de la lumière, la modélisation de la campagne britannique est une vraie réussite sur PC, avec un pop-up quasi invisible et une variété de paysages bienvenue. Les motos sont également très soignées, même si nous aurions aimé ressentir un peu plus les accélérations et les freinages dans les animations du pilote ou les mouvements de caméra en vue casque. Pour une fois dans un jeu du genre, nous avons été totalement estomaqués par l'excellence des sons des moteurs, plus vrais que nature, et différents d'un modèle de moto à l'autre. Les oreilles attentives entendront bien quelques petites imperfections de temps à autre, en vue externe essentiellement, mais dans l'ensemble, Kylotonn a fait un excellent travail et cela profite énormément à l'immersion. Enfin, impossible de ne pas parler des sensations de vitesse, absolument ahurissantes en vue casque, mais loin d'être ridicules en vue externe. Une jolie prouesse qu'il valait mieux ne pas manquer pour rester fidèle à l'épreuve originale. C'est bien simple, une fois lancé dans une ligne droite, on se met à ressentir toute la tension que le danger d'une telle course provoque chez le pilote. Difficile en pareil cas de ne pas inconsciemment relâcher doucement l'accélérateur de peur de ne pas avoir le temps de voir poindre le prochain virage, aussi doux soit-il. Il faut dire que le soleil tombant parfois sur la route ne donne pas toujours une visibilité optimale de la piste. Stressante, prenante et haletante, voilà ce qui résume l'expérience TT Isle of Man derrière le guidon virtuel des grosses cylindrées du jeu.



Verdict


TT Isle of Man revient de loin, mais il reste encore quelques petits détails à régler, du moins si l'on se base sur la version PC actuelle du jeu - dont la sortie n'est pas pour tout de suite. Notre premier contact avec le jeu en août dernier à Cologne nous avait laissés assez inquiets quant à son gameplay, alors qu'il était toujours prévu pour une sortie fin 2017. Les quelques mois de travail supplémentaires ont indéniablement permis de corriger tout ce qui clochait du côté du moteur physique et des contrôles, mais au moment de notre test, il subsistait trop de crashes aléatoires sur la version PC du jeu pour que nous puissions les passer sous silence. Dans un titre qui mise autant sur l'exigence de ses tracés et de ses courses, difficile de pardonner ce genre d'écart tant il est frustrant de devoir subir un brusque retour au bureau après 9 minutes d'un tour de l'île de Man. Au delà de ces problèmes fonctionnels que l'on espère voir corrigés d'ici la sortie PC le 27 mars prochain, certains pourront aussi regretter le manque de tracés supplémentaires, d'autant que tout ceux qui ont été inclus dans le jeu sont très bien pensés et riches en sensations. Malgré tout, il faut reconnaître que l'apprentissage des 60 km du tour de l'île, dont 12 tronçons sont d'ailleurs proposés indépendamment dans des courses plus ou moins longues, va demander un temps de jeu conséquent pour le maîtriser. De ce fait, pour les sensations fortes qu'il procure et la concentration ultime qu'il demande, TT Isle of Man offre une expérience assez inoubliable, pour peu que l'on possède des nerfs suffisamment solides pour s'y frotter évidemment. Un excellent jeu de moto donc, tout spécialement pour ceux qui se sentent lassés des compétions officielles sur circuit.


Les plus


+ L'exigence des tracés va ravir les adeptes
+ Les sensations de vitesse folles
+ Un gameplay réussi qui donne envie de s'accrocher
+ Les différents niveaux d'aides
+ Le circuit de l’île de Man reproduit à l'échelle
+ Les autres circuits ajoutés sont bien pensés
+ La campagne britannique a son charme
+ Plutôt joli sur PC
+ Des sons de moteur qui décoiffent


Les moins


- L'IA quand elle décide de nous rentrer dedans
- L'exigence des tracés va frustrer les novices
- Les crashes du jeu en plein Tourist Trophy sur l'île de Man (PC)
- Un rendu global de la lumière un peu plat/obsolète
- Manque de tracés et de contenu (motos, modes de jeu)
- Mode carrière tristoune
- Manque d'effets des accélérations/freinages sur le pilote

Test Drive - Toute première fois (PC)
Circuit #1 (PC)
Circuit #2 (PC)
Carrière - Course #1 (PC/4K)
Carrière - Course #2 (PC/4K)
Ile de Man - Suter MMX 500 (PC)
Ile de Man - Vue Externe (PC)
Plus dure sera la chute (PC)

Tous les commentaires

Commentaire du 06/03/2018 à 10:45:35
Pas mal de morts sur cette session, heureusement que virtuel ^^
Bon je laisse ce jeu aux pros de la moto
Commentaire du 06/03/2018 à 11:49:21
Merci pour cette review instructive, agréable à lire et qui donne envie de tromper la mort sur ce tracé mythique.
Avez vous des infos sur la version PS4 PRO (fps, optimisation).
Commentaire du 06/03/2018 à 13:11:56 En réponse à kinghonk
Tout ce que je sais c'est que toutes les versions consoles tournent à 30 fps.
Commentaire du 06/03/2018 à 13:46:53
Bon je ne lirai pas la review complete puisque je suis plus que Novice dans ce genre de jeu mais bravo pour les jeux de mots surtout le 1er :xD
Commentaire du 06/03/2018 à 15:22:28
Ça décoiffe!
Commentaire du 06/03/2018 à 16:24:17
Impec cette review merci,y a tout ce que je voulais savoir avant de mettre ma plaque dorsale et mon caleçon renforcé,ça va être tendax cette histoire. :peur:
Commentaire du 06/03/2018 à 16:38:41 En réponse à banditoz
J'ose espérer que tu ne le feras jamais en vrai ce truc ! J'ai failli t'appeler à l'aide pour les vidéos ce week-end, mais j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis souvenu des quelques leçons que tu m'avais données quand tu étais venu m'aider pour MotoGP 13. ^^
Commentaire du 06/03/2018 à 18:42:14 En réponse à Driftwood
Aller le voir un jour ça oui c'est le graal pour tous motards.Pour la p'tite histoire:j'ai cotoyé/choyé pendant une semaine Guy Martin une des grandes stars du TT,le mec adorable,humble de partout et super fun à entendre parler de ses récits,bref j'en garde un souvenirs émotionnel. :)

Sinon j'ai cru en chier des ronds pour faire un tour en Supersport déjà pour commencer,bah du coup ça va bien avec quelques aides peinard pour ce mettre le gameplay en mains,j'ai trouvé ça moins hard que Ride 2 sur le Nordwest200 & Ulster GP,pour le reste c'est correct sans plus.

J'ai vu aussi les Sides Car en grisé ?!.
Commentaire du 06/03/2018 à 18:44:16 En réponse à banditoz
Correct sans plus, c'est à dire ?
Commentaire du 06/03/2018 à 18:52:21
Graphiquement c'est sur ils ont fait fort pour bien recréer ce tracé immense,mais comme tu dis ça manque de belle lumières & co,dommage pour le 30fps console même si je trouve ça plutôt fluide (moi One X).

Bizarre que ça cafouille avec la boite de vitesses (avec les supersport),je sais pas c'est comme un décalage?!,soit c'est moi qui passe mal les vitesses ou un réglages dans options?.
Commentaire du 06/03/2018 à 19:03:39 En réponse à banditoz
"Team VVV
2 h · Instagram ·
Confirmed, sidecar mode will be coming to TT Isle of Man late May. More news when we have it on the website"

Intéressant, de la coop ?! ^^

https://i.imgur.com/KUuOmj9.jpg
Commentaire du 06/03/2018 à 19:08:47 En réponse à augur
Double Post, DLC gratuit :
Posté par TT
TT Isle of Man - The Game
7 min ·
Do you sidecar? ;)
To follow up with good news, we are very happy to announce that sidecars will be available in May 2018!
Owners of the game will be able to download this DLC for free and discover a whole new experience, taking on the Snaefell Mountain Course in these unique vehicles.

We will have more details at a later date.
Commentaire du 06/03/2018 à 19:10:13
Maintenant qu'ils annoncent une Subaru. ^^
Commentaire du 06/03/2018 à 19:16:21 En réponse à Driftwood
Ils l'ont fait je sais plus en quelle année?.

@Augur: Yes!. :)
https://images.caradisiac.com/logos/9/8/2/7/179827/S0-Video-le-record-de-la-Subaru-WRX-STI-sur-le-TT-de-l-ile-de-Man-95550.jpg
Commentaire du 06/03/2018 à 19:17:42 En réponse à banditoz
Yep, 2016 notamment, ce serait top. Elle vient d'être intégré dans Gt Sport d'ailleurs, il n'y manque que le circuit! :D
Commentaire du 06/03/2018 à 19:40:15 En réponse à augur
Zobi! le circuit du TT tu ne l'aura pas dans GT Sport...non mais!,ça reste chez les tarmos. :p

Plus sérieusement,les 60 bornes sont une dinguerie à mémoriser forcément,mais en bossant bien les secteurs sans pressions avec méthodes ça pourra être faisable dans quelques temps.Pour moi c'est scindé en trois scénario:

1) Bois/sous bois/maisons de ville,lignes droites pas droites,bordures malsaines sur freinages de trappeurs.

2) La montagne qui rappelle bien la Pikes Peak,jouissif à te rendre fou sans couper,le truc qui t'aspire.

3) Les boyaux de chats qui force à se calmer pour finir et repartir de plus belle.

Bref faut juste s'imaginer la Nordschleife 3 fois de suite...good luck. ;)
Commentaire du 08/03/2018 à 12:40:27
Du coup je l'ai pris sur PS4 (de base ^^), pour pouvoir le revendre en cas de déception / manque de contenu et aussi parce que la sortie PC est dans 3 semaines, mais à cette période là il y aura une toute autre activité vidéo-ludique.

Je n'ai fait que recommencer en boucle la première course de carrière pour l'instant. Techniquement c'est très limite sur PS4, graphiquement ce n'est pas propre et le 30fps choc au début, on apprend vite à ne se concentrer que sur un point à l'horizon (déjà pour le pilotage) mais surtout parce que ça pique les yeux. ^^

Avec les premières motos le jeu se prend bien en main, même sans aucune aide (ce qui ne sera plus le cas ensuite j'imagine), le jeu est à la fois exigeant sur les trajectoires et le rythme (en partie grâce / à cause des tracés) mais je trouve qu'il pardonne beaucoup sur la prise de gas / frein en virage, peut-être est-ce réaliste ? (pas expert en motos) Mais il me semblait que les anciens jeux Superbikes, etc, ... pardonnaient moins. Le freinage reste délicat à doser quand on ne connait pas la piste, notamment sans l'option "freinage combiné".
Le gameplay rappelle WRC, accessible mais profond, les curseurs étant orientés vers l'expérience de jeu et le plaisir d'arpenter ces routes, plutôt que vers un pilotage simu 100% sans concessions (encore une fois je n'ai testé que les premières motos).

La partie technique m'a pas mal calmé sur PS4, je vais persévérer mais si je finis avec une migraine ou juste plus l'envie de le relancer pour cette raison, ce sera revente et version PC plus tard. :/
Commentaire du 08/03/2018 à 12:41:56 En réponse à augur
Merci de t'être sacrifié pour nous faire ce CR ^^
Commentaire du 08/03/2018 à 12:49:35 En réponse à CaptainTARASS
Posté par CaptainTARASS
Merci de t'être sacrifié pour nous faire ce CR ^^
De rien, j'ai vu qu'il y avait un gap à combler. ^^
Commentaire du 13/03/2018 à 01:29:40
Pris sur X pour ma part et j'aime bien. La conduite est vraiment pas mal, assez fine et pointue (après mon avis vaut ce qu'il vaut, je suis complètement ignare niveau moto).
L'impression de vitesse en vue guidon donne pas mal de sensations, l'impression de vitesse est très bien rendue. Donc beauoup de chaleurs, pas mal de chutes et puis les doigts qui transpirent, ce qui en général est bon signe (sauf pour la manette ^^).
Et surtout tout ça défile sans aucun accro (des fois un bon 30 f/s comme sur les Driveclub, Forza Horizon, et maintenant ce TT, vaut largement le sacro-saint 60 f/s).
Kylotonn utilise un très bon moteur (fait maison ?) pour le rendu du décors; la modélisation des abords de la route est suffisamment détaillée pour qu'on puisse s'y croire, et on sait avec WRC qu'ils excellent dans ce domaine. Bref la reproduction du circuit de l'ile de Man est magnifique.

Et puis les sons... très. bon aussi le travail effectué au niveau sonore.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • BlimBlim
    BlimBlim @eskyves: Qui sait ? (il y a 1 Heure)
  • bosozoku
    bosozoku @GhostDamon: Marrant ! (il y a 23 Heures)
  • wolverine655
    wolverine655 @GhostDamon: Personne n'était censé découvrir ça, et merde !!! (il y a 1 Jour)
  • GhostDamon
    GhostDamon j'adore: [url] (il y a 1 Jour)
  • Tigris
    Tigris Le code a trouvé preneur :) (il y a 1 Jour)
  • Tigris
    Tigris Pour ceux que ça intéresse, j'offre un code Xbox Play Anywhere pour Gears of War 4. Contactez moi en mp (premier arrivé, premier servi) (il y a 1 Jour)
  • face2locust
    face2locust Hellblade dispo dans le game pass.;) (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer