GSY PREVIEW | PC, PS4, Xbox One Mardi 4 décembre 2018 | 18:24

Gamersyde Preview : Resident Evil 2

Gamersyde Preview : Resident Evil 2

Capcom France nous a récemment invités à venir découvrir plus de trois heures de jeu inédites sur le très attendu remake de Resident Evil 2. Après une première annonce officielle en 2015, si l'attente commençait à paraître interminable pour certains joueurs, nous pouvons d'ores et déjà vous dire qu'elle en valait la chandelle. Car outre une refonte visuelle complète ainsi qu'une modernisation du gameplay, cette revisite apporte d'autres atouts qui pourraient bien finir de vous convaincre si ce n'était pas déjà le cas.
NDLR : Les vidéos capturées par nos soins auraient dû être enregistrées en stéréo. Suite à une erreur de notre part, le son est resté en 5.1 et par conséquent, certains canaux sont manquants, dont celui de l'enceinte centrale. De ce fait, vous ne pourrez pas profiter de ces extraits dans les meilleures conditions, veuillez nous en excuser.




Le Rouge et le Noir

Que cela plaise ou non, le remake (à ne pas confondre avec le remaster) est indéniablement à la mode. Cependant, il n'existe pas de recette prédéfinie et malheureusement pour les joueurs, tous ne se valent pas. Alors, que faut-il exactement pour faire d'un titre populaire un bon remake ? Eh bien il semblerait que Capcom soit en passe de trouver la réponse puisque ce que nous avons vu de Resident Evil 2 a tout du remake idéal. N'y allons pas par quatre chemins, concrètement, du jeu original, on ne conserve que les protagonistes, les scènes clés, la base du scénario, et les lieux emblématiques, comme l'inoubliable commissariat de Racoon City. Tout le reste à été retravaillé, amélioré et se voit même accompagné de grosses nouveautés que nous évoquerons plus tard. Commençons par le visuel, RE2 adopte le RE Engine de Resident Evil 7, qui lui sied à merveille. Si sur cette build PS4 Pro non définitive, tout n'était pas encore parfait – on pense en particulier à quelques textures un peu baveuses, le scintillement exagéré lié à l'effet mouillé ou le framerate encore instable à certains endroits –, le travail accompli est globalement impressionnant. L'atmosphère est plus malsaine que jamais, avec des éclairages réalistes qui rendent les zones d'ombre vraiment sombres, permettant de faire monter la pression d'un cran pendant les séquences d'exploration. La modélisation des personnages est très détaillée, avec un rendu des visages particulièrement réussi, lors des cinématiques notamment. Il en va de même avec les différentes créatures rencontrées, dont les indispensables zombies, qui bénéficient d'une localisation des dégâts tout juste impressionnante. À ce propos, âmes sensibles s'abstenir, le jeu est vraiment gore et ne souffrira pas chez nous de la censure imposée actuellement au Japon.



Une visée à Léon-Paul

Côté jouabilité, exit les plans fixes d'antan, on retrouve le même type de gameplay instauré par Resident Evil 4, avec son style TPS et sa caméra de visée à l'épaule. Certains ne manqueront pas de venir bougonner, mais s'il semble difficile de moderniser cet aspect autrement, cela se fait clairement en faveur de l'immersion. À cela viennent s'ajouter des modifications bienvenues, comme le couteau qui devient un consommable avec une jauge d'usure, à utiliser avec modération donc (à voir s'il sera possible de débloquer un couteau indestructible pour les adeptes du speedrun sans arme à feu). Il est possible de récupérer des planches de bois qui servent à barricader les fenêtres de votre choix, ce qui influera sur le nombre d'ennemis présents lors de vos allers-retours. Au niveau de la visée avec la gâchette gauche, il faut dorénavant attendre quelques instants pour que votre mire se focalise, garantissant ainsi un tir précis – et croyez-nous, le stress procuré lors de passages plus soutenus se voit décuplé avec cette mécanique. Autre changement, aux niveaux de difficulté plus faibles, il n'y a plus besoin des fameux rouleaux encreur pour pouvoir sauvegarder via une machine à écrire. Ce ne sera vraisemblablement pas le cas aux difficultés plus élevées, à vous d'opter pour l'expérience qui vous convient le mieux. Sachez cependant que la difficulté reste relativement corsée au niveau normal, avec notamment des ennemis qui ne meurent pas toujours facilement, même en s'acharnant sur les parties vitales. Il n'est par ailleurs pas rare de voir un zombie se relever même après avoir encaissé plusieurs balles en pleine tête. Pour ne rien arranger, si le menu permettant de combiner certains objets (poudres pour fabriquer des munitions, plantes, améliorations d'armes) est toujours présent, pas de filoutage possible avec le rechargement de vos pistolets et fusils, qui ne peut se faire qu'in-game.



The Sherry on the cake

Enfin, abordons ce qui pour nous fait de ce RE2 un véritable remake, les nouveautés. Déjà, sachez que posséder une connaissance infaillible du jeu original ne vous sera d'aucune utilité ici. Tout a changé, de la configuration des lieux, en passant par l'emplacement des objets et des ennemis. Les puzzles sont également tout nouveaux, et si l'on reste sur des énigmes typiques de la série, elles ont le mérite d'être variées. Certains affrontements ont été entièrement revus, mais nous ne pourrons pas les évoquer aujourd'hui. De nouveaux intervenants accompagnés de nouvelles cinématiques font aussi leur apparition, promettant d'apporter plus de précision et de détails au lore, ce qui ne manquera pas de ravir les fans. Si à l'époque, Leon S. Kennedy et Claire Redfield étaient les deux seuls protagonistes jouables, ce n'est plus le cas désormais puisqu'Ada Wong et la jeune Sherry les rejoignent, toutes deux apportant de nouvelles mécaniques. À titre d'exemple, Ada semble être un personnage étonnamment plus orienté sur la réflexion, puisqu'elle utilise un gadget lui permettant de scanner des mécanismes au travers des murs afin de résoudre certains puzzles. Pour couronner le tout, un nouveau lieu inédit fait son apparition, un inquiétant orphelinat que nous n'avons pas eu l'autorisation d'explorer lors de cette preview. Précisons que les doublages et les sous-titres sont modifiables indépendamment via le menu principal, et qu'une VF intégrale est disponible (même si nous avons préféré opter pour le doublage anglais dans nos vidéos).

Premières impressions


Resident Evil 2 est un peu le remake que l'on n'espérait plus. Il semble apporter suffisamment de changements et de nouveautés pour intéresser aussi bien les fans, qui seront ravis de retrouver Racoon City afin de la comparer à leurs souvenirs (et il y a de quoi faire), que les nouveaux venus, qui découvriront là un classique du survival horror remis au goût du jour. Refonte visuelle, gameplay modernisé, ajout de mécaniques, nouveaux puzzles et nouveaux personnages jouables sont en partie ce qui font de cette revisite un indispensable pour tout joueur en manque d'hémoglobine et d'adrénaline. Sortie prévue le 25 janvier sur PC, Xbox One et Ps4.

Gameplay #1
Gameplay #2

Tous les commentaires

Commentaire du 04/12/2018 à 22:00:03
Du lourd!

ps: Il y a un soucis avec les voix, non?
Commentaire du 04/12/2018 à 22:19:47
Ada wong ne soutient pas les gilets jaunes !
Commentaire du 04/12/2018 à 22:47:40
Le Jeu que je vais m'offrir pour mes 40 ans :xD
Commentaire du 04/12/2018 à 23:11:15
Techniquement je trouve pas cela foufou.
Commentaire du 04/12/2018 à 23:12:46 En réponse à kinghonk
A part quelques détails qui ne seront peut-être pas présent dans la version finale, c'est l'inverse pour moi. Je trouve ce RE2 magnifique!
Commentaire du 04/12/2018 à 23:14:58 En réponse à Dazman
Alors que tu pouvais te l’offrir il y a 20 ans. :p
Il est compliqué, le Daz'.
Commentaire du 05/12/2018 à 01:40:22 En réponse à kinghonk
Posté par kinghonk
Techniquement je trouve pas cela foufou.
Hein ? Ah zut alors.... Je trouve ça carrément supérieur à bien des jeux actuels pourtant :)
Commentaire du 05/12/2018 à 09:21:22 En réponse à GTB
Posté par GTB
Du lourd!

ps: Il y a un soucis avec les voix, non?
D'où le grand NDLR en intro de news.
Commentaire du 05/12/2018 à 14:15:45 En réponse à Driftwood
Ah mais oui complètement! J'avais pas les yeux en face des trous ^^'.
Commentaire du 05/12/2018 à 14:16:55
ça fait toujours autant envie !
Commentaire du 07/12/2018 à 10:53:19
4 balles dans la tête pour tuer un zombie, ok...

A propos du jeu
  • Resident Evil 2
  • PC, PS4, XBOXONE
  • Edité par Capcom
  • Developpé par Capcom
  • Sortie française: 25 Janvier 2019
  • Sortie américaine: 25 Janvier 2019
  • Sortie japonaise: 25 Janvier 2019


Quoi de neuf ?
  • Bigquick
    Bigquick @SweeneyTodd: c'est vraiment beaucoup plus un jeu d'exploration/action vue de dessus, la survie est pas la mécanique principale, donc j'ai du mal à appeler Below un jeu de survie. :JeanMichelRelou: (il y a 2 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick @SweeneyTodd: c'est de la "survie" dans le sens ou faut manger et boire et faire gaffe à la température...comme dans le dernier Zelda par exemple. Mais c'est pas un truc à la Don't Starve. :3 (il y a 2 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @GTB: Ouais mais j'avais eu l'impression que ça surfait à fond sur la vague "minimalist" (visuellement) + l'embouteillage jeu de survie il m'en fallait pas plus pour être "blasé" par l'annonce :p (il y a 4 Heures)
  • GTB
    GTB @SweeneyTodd: Pourtant à l'époque ça ressemblait déjà énormément à ça ^^. (il y a 6 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd Below ça a l'air vachement bien quand même... j'étais pas chaud lors de l'annonce il y a X années mais là il y a une ambiance qui se dégage ça donne envie de s'y perde :o (il y a 6 Heures)
  • Dazman
    Dazman @face2locust: oui j'ai vu après :xD (il y a 12 Heures)
  • face2locust
    face2locust @Dazman: euh normal c'est 16h.^^ (il y a 12 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer