GSY REVIEW | Switch Jeudi 12 juillet 2018 | 15:00

GSY Review : Octopath Traveler

GSY Review : Octopath Traveler

Annoncé début 2017, Octopath Traveler est un RPG résolument rétro qui arrive dès demain en exclusivité sur Nintendo Switch. Savant mélange de 2D et de 3D avec une direction artistique assez originale, le jeu se veut assez old school avec son gameplay au tour par tour. Il va sans dire que nous étions donc très impatients de pouvoir admirer le résultat final. Notre verdict juste après le clic.






Orst. Trappeur

Octopath Traveler tire son nom du nombre de personnages que vous pourrez contrôler durant l’aventure. Il est d’ailleurs plus opportun de les appeler des voyageurs, tant vous allez voir du pays en leur compagnie en traversant le continent d'Orsterra. Ils sont donc au nombre de 8 : Ophilia la prêtresse, Cyrus l'érudit, Tressa la marchande, Olberic le guerrier, Primrose la danseuse, Alfyn l'apothicaire, Thérion le voleur et H’aanit la chasseuse. Vous allez pouvoir vivre leurs différentes histoires au fur et à mesure de votre progression, ou bien décider de parcourir le jeu avec un seul personnage, cela restera votre choix. En plus d’avoir un scénario qui leur est propre, chacun des personnages a une classe principale et une action spéciale qui pourra être déclenchée sur les différents PNJ que vous rencontrerez. Par exemple, Ophilia dispose de l’action Guider, elle proposera alors à un PNJ de l’accompagner et de voyager avec elle. En combat vous pourrez appeler ce PNJ qui va combattre à vos côtés.

Alfyn pourra lui questionner les habitants pour écouter les différentes rumeurs et récupérer des informations sur des quêtes. Durant les combats, il pourra confectionner des potions ou des objets offensifs à partir des nombreux ingrédients que vous trouverez régulièrement. Thérion, en tant que voleur, pourra voler des objets sur les habitants et ouvrir les coffres fermés. Certaines de ces actions pourront potentiellement échouer, votre réputation dans une ville en pâtira alors. Si votre réputation est trop basse, les habitants ne réagiront pas à vos actions spéciales, vous coupant ainsi de bon nombre de possibilités offertes par ce système. Il vous faudra alors rejoindre le tavernier qui vous aidera à rehausser votre réputation en échange de quelques pièces. Vous commencez l’aventure avec un seul personnage, puis vous croiserez les autres voyageurs au fur et à mesure. En terminant le premier chapitre de leur histoire, ils vont se joindre à vous et vous pourrez être à terme à la tête d’un groupe de 8 voyageurs.



Octopages Traveler

Les combats au tour par tour vont comme toujours diviser les avis des joueurs, entre les fervents défenseurs de ce type de combats et les allergiques qui ne jurent que par les action-RPG. Une des mécaniques principales des combats sera de provoquer une faille dans la défense de votre adversaire. Vos ennemis auront plusieurs points faibles, évidemment inconnus au départ. En essayant diverses actions, comme frapper avec une hache, avec une dague, ou en utilisant une magie de feu, vous découvrirez ainsi comment attaquer efficacement. Une fois le compteur de protection réduit à 0, votre ennemi sera alors étourdi et perdra le bénéfice de son prochain tour, et vous bénéficierez également d’un bonus d’attaque non négligeable. Un autre élément très important à maîtriser est l’exaltation. Chaque personnage gagne un point d’exaltation par tour, vous pourrez en accumuler jusqu'à 5 et en utiliser au maximum 3 en une seule fois. Avant d’attaquer ou d’utiliser un sort, une pression sur le bouton R vous fera passer en mode Exaltation ce qui va décupler l’effet de vos sorts ou augmenter les dégâts de votre attaque.

Comme dans tout bon RPG qui se respecte, des altérations d’état sont au rendez-vous, du classique empoisonnement en passant par la paralysie ou le sommeil, vous ne devriez donc pas être surpris. Vous pourrez alors utiliser des objets pour vous guérir, ou encore vous servir des talents d'apothicaire d’Alfyn pour vous concocter de bons remèdes. Autant d’éléments qui nous ramènent à l’âge d’or des J-RPG de l’époque Super Nintendo - Playstation 1, vous n’aurez ainsi pas trop de doutes à avoir sur votre potentielle addiction à Octopath Traveler. Si le tour par tour ne vous attire pas, passez votre chemin, le jeu ne vous rendra pas accroc au genre aujourd’hui. Les dialogues sont également un point qui pourrait rebuter certains joueurs, car même s’ils ne sont jamais inintéressants, ils sont particulièrement longs et vous allez lire très souvent pendant l’aventure. Point positif, des doublages anglais ou japonais sont disponibles, le tout étant sous-titré dans de nombreuses langues, y compris le français.



Astérix et Olbéric

Les développeurs se sont orientés vers un rendu qu’ils ont eux-mêmes appelé "2D HD", un mélange de 2D classique avec des effets de profondeurs sur certains éléments qui donnent un rendu très classe à l’ensemble. Si certains paysages seront assez classiques, vous traverserez également des décors absolument magnifiques et très travaillés, avec un souci du détail assez important. Il est cependant quasi acquis que cette direction artistique ne fera pas l’unanimité, mais ce choix est tout à fait cohérent avec l’atmosphère et l’esprit old-school que dégage Octopath Traveler. Nous sommes dans tous les cas enchantés par le résultat, même si tout cela reste éminemment subjectif. La partie sonore devrait par contre faire l’unanimité, les différentes pistes sont excellentes et vous devriez fredonner assez rapidement la musique des combats ou un peu comme nous, siffloter le thème principal en partant travailler le matin.

Le style graphique ne demande peut-être pas autant de ressources que dans un BOTW, mais les différents effets gérer par l’Unreal Engine 4 sont tout de même très agréables. D’un point de technique, le jeu semble tenir la route aussi bien en mode docké qu’en mode portable. Mention très bien à ce dernier d’ailleurs, le rendu étant une fois de plus excellent sur l’écran de la Switch, c’est un véritable plaisir d’arpenter le monde d'Orsterra dans cette configuration. La maniabilité ne requiert aucune dextérité particulière et vous pourrez donc très largement vous contenter des Joy-Cons. Par contre, les combats peuvent parfois s’avérer un peu difficiles si vous ne maîtrisez pas correctement le système de faille et d’exaltation, on ne vous fera généralement pas de cadeaux et il faudra penser à sauvegarder régulièrement sous peine de voir votre progression partir en fumée.



Verdict


Véritable hommage au J-RPG d'antan, Octopath Traveler est un appel du pied plus ou moins discret aux joueurs en manque de tour par tour. Pétri de qualités, comme sa superbe OST, ses personnages intéressants et tous bien différents ou encore son rendu "2D HD", il n’y a que très peu de raisons de vous retenir de franchir le pas. Sachez toutefois que certaines thématiques évoquées sont parfois assez sombres, un choix qui réserve le jeu à un public un peu plus mature qu’à l’accoutumée dans ce genre de production.



Les plus


+ L’excellent rendu "2D HD"
+ Une direction artistique qui fait mouche
+ Une OST de très grande qualité
+ Un J-RPG à l’ancienne
+ Un scénario classique mais intéressant
+ Les combats au tour par tour bien pensés ...


Les moins


- ...mais que certains ne vont sûrement pas apprécier
- Quelques passages un peu longs
- Très classique dans l’ensemble
- La mini-map pas très lisible

Olberic - Video 1
Olberic - Video 2
Primrose - Video 1
Primrose - Video 2

Tous les commentaires

Commentaire du 12/07/2018 à 15:15:36
Merci, ça donne envie!
Mais j'ai trop de jeux à faire, que je ne fini pas (à chanter sur l'air d'"Il y a trop de gens qui t'aime"). :D
Commentaire du 12/07/2018 à 15:29:34
Qu'ils le mettent en duo avec la console, et on verra. ^^
Avec une baisse de prix de la console, ce ne serait pas de trop non plus. :Guy Roux:
Commentaire du 12/07/2018 à 16:43:16
Apparemment le jeu est plutot difficile. Tu confirmes ?
Commentaire du 12/07/2018 à 17:02:31 En réponse à Onirik
J'ai eu quelques combats compliqués oui, en général contre les boss, mais aussi parfois sur des mobs plus basiques quand tu arrives un peu les mains dans les poches en pensant que tu roules sur tout le monde :)

Généralement ça nécessite un peu de levelling et ça passe tout seul, après comme je prends pas mal mon temps dans les zones je suis généralement avec un level suffisant pour affronter les bosoz... les pas-beaux pardon, mais peut-être qu'en rushant un peu plus cela devient plus difficile encore.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • bosozoku
    bosozoku @Chic_planet: Oiui, mais pas originale (à cette époque). ^^ (il y a 3 Heures)
  • Chic_planet
    Chic_planet Une très bonne nouvelle : [url] (il y a 4 Heures)
  • CraCra
    CraCra oui fait plus d'un mois qu'il a été reporté, ca m'arrange en espérant une sortie 1er trimestre (il y a 6 Heures)
  • MadDemon
    MadDemon @Jaipur: pfffff fais ch*** :( (il y a 19 Heures)
  • Jaipur
    Jaipur @MadDemon: reporté à 2019... (il y a 19 Heures)
  • MadDemon
    MadDemon Wreckfest console ca devait sortir le 20 novembre il me semble... Ils en parlent plus ? (il y a 20 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick @atN: c'est toujours prévu mais ça prend la direction d'un stand alone (avec early access). (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer