GSY REVIEW | Switch Jeudi 30 novembre 2017 | 14:00

GSY Review : Xenoblade Chronicles 2

GSY Review : Xenoblade Chronicles 2

La dernière grosse exclusivité de l’année sur Nintendo Switch, Xenoblade Chronicles 2, arrive le premier décembre. En s’inspirant de ses aînés, tout en se développant une identité propre, le nouveau jeu de Monolith Soft va-t-il réussir à maintenir la série dans le haut du panier des RPG japonais ?






P'tit Rex

L’histoire se déroule dans un monde où le sol est composé d’un véritable océan de nuages. Au beau milieu de cet océan trône l’Arbre-Monde et les contrées d’Alrest. Auparavant, les différentes populations vivaient paisiblement au sommet de l'Arbre-Monde en compagnie de son créateur, l'Architecte. Ce pays paradisiaque se nomme Elysium, un endroit paisible où l’abondance des récoltes offrait une vie de rêve. Malheureusement, cela n’a pas duré éternellement, et sans raison apparente, ils furent tous chassés de leurs terres. Tentant de trouver refuge au pied de l'Arbre-Monde, les nombreux habitants vont alors essayer de survivre tant bien que mal, sans toutefois parvenir à obtenir une qualité de vie suffisante pour subvenir à tous leurs besoins. Suite à de nombreuses pertes humaines, et alors que tout espoir semblait perdu, le Créateur envoya des Titans, de gigantesques créatures, à la rencontre du reste de l’humanité. Afin d’échapper à leur cruel destin, les survivants vont alors s’installer sur les Titans et ainsi réussir à faire perdurer la vie pendant de nombreuses années.

Alors que la vie suivait son cours, de curieux phénomènes furent observés et les Titans, là encore sans en connaître la raison, commencèrent à périr les uns après les autres, menaçant de nouveau la survie de l’humanité. Durant votre aventure, vous incarnerez le jeune Rex, un récupérateur qui gagne de l’argent en plongeant sous les nuages afin de dénicher des objets précieux ou autres artefacts. Après avoir quitté son village natal, il a désormais élu domicile sur le dos d'un Titan nommé Papy. Vous l’imaginez bien, de nombreuses péripéties attendent notre héros et nous ne détaillerons pas plus que cela le scénario pour vous laisser découvrir tout par vous-même. Un mot cependant sur votre progression dans le jeu, sachez que ce nouveau volet, sans être une suite directe du premier épisode, est assez logiquement plus proche du premier opus qui a vu le jour sur Wii que de l’épisode X sorti sur Wii U. Nous sommes donc en présence d’une aventure un peu plus scénarisée, plus centrée sur son intrigue. Et ce n’est pas forcément une mauvaise chose, comme peuvent en témoigner les nombreux fans un peu déçus de ce changement de gameplay entre les deux premiers épisodes.



Trancher dans l'art

Durant votre périple, vous pourrez admirer de très nombreuses cutscenes plutôt bien réalisées. Mis à part le character design un peu enfantin qui ne fera pas l’unanimité, il n’y a pas grand-chose à reprocher sur les choix artistiques des développeurs. Si les phases plus fermées et dirigistes ne sont généralement pas transcendantes, les passages plus ouverts sont quant à eux assez impressionnants. Dans leur construction, leur taille, leur bestiaire, tout est totalement démesuré et incroyablement plaisant à découvrir. Le mélange entre scénario et "balade" est d’ailleurs plutôt bien équilibré, même si les premières heures de jeu pourront vous sembler un peu longues. En effet, des tutoriels ont été intégrés de façon très régulière, et même s’ils sont bien réalisés et quasi vitaux pour comprendre les très nombreuses subtilités de gameplay, la progression sera assez lente pour commencer. D’autant plus que l’histoire met un peu de temps à décoller.

On pourrait d’ailleurs dire la même chose du gameplay, assez limité et poussif au départ, puis dévoilant au fur et à mesure ses nombreuses subtilités. Si vous êtes un habitué de la série, vous maîtriserez déjà les bases nécessaires pour appréhender les combats. Cependant, tout ne se limite pas au système de lock/attaque automatique sur un ennemi et les "arts" qui se déclenchent manuellement lorsque la barre qui leur correspond est remplie. L’apparition des Lames - des personnages très spécifiques qui vont vous donner des pouvoirs très puissants, mais également permettre à votre personnage d’utiliser des armes - va également donner une profondeur supplémentaire à la gestion des combats. Là encore, les possibilités augmentent grandement avec le temps et la gestion des timings et des combos deviendra vite votre principale préoccupation. Si nous avons apprécié ce style de gameplay et la progression qui en découle, le rythme particulier des affrontements va cependant très certainement faire débat et diviser les opinions.



Problèmes chroniques

Si la construction des lieux que vous allez traverser ne souffre quasiment d’aucune faute de goût, la réalisation sur l'aspect purement technique n'est tout de même pas irréprochable. L’aliasing notamment, un mal aujourd’hui devenu quasi obligatoire sur Switch, sera malheureusement assez présent, même s’il ne sera évidemment pas très dérangeant pendant vos sessions de jeu. Plus ennuyeux, des ralentissements se feront sentir lors de certaines séquences un peu plus chargées, que cela soit en mode dock ou portable. Si la beauté des lieux rencontrés explique en partie ces problèmes, on regrettera toutefois des baisses de framerate dans certaines villes, qui cassent un peu la magie de la découverte. Dernier écueil technique rencontré, les textures mettent parfois un peu trop de temps à s’afficher lorsque l'on arrive dans une nouvelle zone par exemple. Heureusement, ce phénomène, bien que dommageable pour l'immersion, n’est pas omniprésent.

Peu de choses à dire en revanche sur la qualité des animations, que cela soit dans les phases de jeu elles-mêmes ou durant les cinématiques. Tout est donc bien orchestré et également bien mis en scène. Autre point fort du titre, son OST assez fabuleuse et très variée, qui va vous accompagner pendant de nombreuses heures. En effet, un travail exceptionnel a été fourni sur ce point et de nombreux thèmes vont très certainement rejoindre notre playlist favorite pour tenir compagnie à NieR Automata, Persona 5 et les autres. Petite déception très personnelle, les voix japonaises n’étaient pas disponibles sur la version review dont nous disposions en avance. Cependant, une mise à jour permettant de les télécharger le jour de la sortie du jeu va vous permettre, si vous le souhaitez, de remplacer les voix anglaises pour les originales. Le doublage anglais reste correct mais n'est pas forcément transcendant, on lui préférera donc celui du soleil levant.



Verdict


Monolith Soft est de retour avec un JRPG d’excellente facture. Plus scénarisé et mieux mis en scène que l’épisode X sorti sur Wii U, Xenoblade Chronicles 2 a de très nombreux atouts à faire valoir, comme son monde gigantesque et fabuleux, son évolution du gameplay, certes longue mais bien pensée, sa durée de vie gargantuesque ou encore son OST exceptionnelle. Les quelques problèmes techniques rencontrés sont évidemment regrettables, mais ils n’auront finalement pas trop assombris notre expérience de jeu. Au final, c’est donc une nouvelle exclusivité de qualité à ajouter au catalogue déjà bien rempli de la Switch, qui plus est dans un genre pas encore très représenté sur la console de Nintendo.



Les plus


+ Le monde gigantesque et magnifique
+ L’OST exceptionnelle
+ Des cutscenes superbes et bien mises en scène
+ La durée de vie énorme


Les moins


- Des ralentissements parfois gênants
- Des retards d’affichage de textures ponctuels
- Les doublages anglais juste moyens

Intro
Combats
Cutscenes
Exploration

Tous les commentaires

Commentaire du 30/11/2017 à 16:01:31
ça a l'air bien mais le string au premier plan est tellement de mauvais gout.. merci pour la review
Commentaire du 30/11/2017 à 16:42:17
Les persos secondaires font plus stylés que le gamin qui joue le rôle de héro principal. J'espère secrètement qu'à un moment donné on pourra soit switcher de perso soit lui virer son scaphandre pour un autre accoutrement.
Merci pour les vidéos en tout cas.
Commentaire du 30/11/2017 à 19:30:38
Merci pour ton avis complet David, commandé ;)
Commentaire du 30/11/2017 à 19:42:10
Merci pour la review, c'est tentant! :D
Commentaire du 30/11/2017 à 19:56:13 En réponse à KelolonKiller
Ah tu as chopé une Switch ? C'est un jeu qui devrait te plaire ouais ;)
Commentaire du 30/11/2017 à 20:23:27
Yes, au boulot on est déja 5 à l'avoir (je compte en faire craquer d'autres), du coup on se fait des parties le midi, l'avoir vu dans leur pattes au début (et après l'avoir testée) je me suis empressé de l'acheter. La souplesse de pouvoir y jouer chez soit sur sa tv, puis dans les transports en mode portable, puis le midi en mode TV avec les collègues --> Nintendo a tout compris :)
Commentaire du 30/11/2017 à 20:44:08 En réponse à KelolonKiller
On s'en fout de ta vie !
Commentaire du 30/11/2017 à 20:56:38 En réponse à BlimBlim
Et moi de ton avis, je parlais à David, quelqu'un d'intéressant, si tu voies ce que je veux dire :p
Commentaire du 01/12/2017 à 00:11:47 En réponse à KelolonKiller
C'est qui ce David au fait ?
Commentaire du 01/12/2017 à 00:17:10 En réponse à Driftwood
il doit croire que davton a pour prenom david alors que tout le monde sait qu'il s'appelle Marcelin
Commentaire du 01/12/2017 à 21:38:35
Artistiquement, c'est vraiment sympa.
Commentaire du 02/12/2017 à 07:51:27 En réponse à Regarde
Haha pas mal pour Marcelin, il m'aurait menti sur son prénom depuis 2005? A l'insu de son plein gré? :)

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • nakadai
    nakadai @GTB: oui j’n Ai lu beaucoup de bien. Bon visionnage de Godless ! (il y a 9 Heures)
  • GTB
    GTB @nakadai: Elle est dans ma liste Godless. Le trailer donnait envie. Sinon en mini série Netflix il y a Alias Grace (Captive) qui est excellente aussi. (il y a 12 Heures)
  • nakadai
    nakadai *justement les blabla c’est ce que j’aime. Les pans pans ça va 2secondes. Ça doit être dû à mon âge. (il y a 12 Heures)
  • augur
    augur @Driftwood: Pourtant j'adore tellement les séries Marvel, toute cette action, cette tension, ces enjeux... ou pas! :D (il y a 15 Heures)
  • Driftwood
    Driftwood @augur: c'est sûr que c'est pas une série Marvel. (il y a 15 Heures)
  • augur
    augur @nakadai: Bah sur le premier épisode en tout cas il faut aimer les longs blabla.... :D (il y a 16 Heures)
  • nakadai
    nakadai ben comme lui en fait : [url] (il y a 16 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer